Pourquoi le doryphore est si dangereux quand on plante des pommes de terre ?

© harvesting potatoes. Good potato harvest. selective focus

Voir Ne plus voir les sections

Le doryphore est-il vraiment dangereux ? Si vous souhaitez cultiver des pommes de terre, vous comprendrez rapidement que ce n’est pas si simple. En effet, il est important de porter une attention toute particulière quant à certains facteurs pour pouvoir récolter des magnifiques pommes de terre. Il faut être vigilant et notamment face au doryphore : le véritable ennemi de la pomme de terre.

doryphores

Le doryphore : qu’est-ce que c’est exactement ? 

Originaire d’Amérique, le doryphore est un insecte coléoptère qui s’impose comme étant l’ennemi numéro 1 de la pomme de terre ! Il peut créer des dégâts plus ou moins importants et notamment sur les feuilles de vos plantations. Le doryphore est particulièrement actif d’avril à septembre. Il se nourrit des feuilles de la plantation de la pomme de terre. Il peut également se tourner vers la culture d’aubergines et des tomates, mais c’est plus rare.

Les doryphores sont-ils vraiment dangereux ?

Vous vous demandez si les doryphores sont des insectes vraiment dangereux pour la culture des pommes de terre ? Sachez que la réponse est incontestablement OUI. Ces insectes peuvent détruire et infecter votre plantation à vitesse grand V. Le doryphore est un facteur auquel il faut porter une attention toute particulière si vous vous lancez dans la culture de pommes de terre. 

Il se concentre principalement sur la pomme de terre et ses feuilles. De par sa pullulation, il peut ensuite ravager votre culture de pommes de terre en un rien de temps… Les doryphores dévorent les feuilles des pommes de terre. Un insecte adulte mange jusqu’à 10cm2 de feuilles par jour. Au cours de son cycle de vie, la larve dévore pas moins de 45cm2. En plus de manger les feuilles, les insectes sont porteurs de bactéries et ils vont infecter vos plantations.

Le doryphore : comment l’éviter et comment l’éliminer ? 

Pour éviter que votre session jardinage ne se transforme en un véritable cauchemar et que votre terre soit ravagée, fort heureusement il existe quelques astuces à connaître pour éviter et éliminer le doryphore. Il est nécessaire d’adopter les bons gestes pour agir et réagir de la bonne façon face à une invasion. Voici les méthodes culturales à adopter pour faire face à l’ennemi de la pomme de terre :

  • Conseil n°1 : détruire les insectes, les larves et les oeufs à la main
  • Conseil n°2 : privilégier la plantation précoce
  • Conseil n°3 : être vigilant avec les cultures tardives d’aubergines et de tomates
  • Conseil n°4 : mettre en place la rotation de culture
  • Conseil n°5 : éviter les plantes adventices et ornementales hôtes
  • Conseil n°6 : favoriser la biodiversité de son potager 
  • Conseil n°7 : mettre en place la technique du “compagnonnage”
  • Conseil n°8 : contrôler régulièrement les feuilles
  • Conseil n°9 : opter pour le fumier, le compost ou les engrais minéraux
  • Conseil n°10 : faire un paillage du potager
  • Conseil n°11 : se tourner vers un insecticide 
  • Conseil n°12 : pulvériser une infusion à base d’ail